Comment aider nos élèves à mémoriser leurs leçons en classe et à la maison ?

Dès mon année de PES, j’ai pu constater que certains élèves n’apprennent pas leurs leçons à la maison. D’autres essayent mais n’ont pas de méthodologie efficace pour mémoriser.

 

Face à ce constat, il me semble essentiel de :

  • doter les élèves d’une méthodologie pour mémoriser les leçons
  • et de prévoir un temps de mémorisation durant la classe

Grâce au très bon MOOC « Apprendre et enseigner avec les sciences cognitives », j’ai pu étoffer ma réflexion. Je vous partage ici quelques connaissances théoriques ainsi que des activités pour que nous aidions nos élèves à apprendre leurs leçons en classe et à la maison.

Lire ou l’illusion d’apprendre

L’apprenant a tendance à lire plusieurs fois ses leçons pour les mémoriser. Or cette technique donne l’illusion de retenir. A court terme, c’est assez efficace mais à long terme…  c’est la cata !

Pour retenir, il est préférable de se poser une question et de faire l’effort de se remémorer la/les réponses. C’est plus fatiguant que la simple lecture mais c’est diaboliquement plus efficace.

A nous d’expliquer ce principe à nos élèves !

 La vie est injuste

Vous le savez peut-être : nous devrions parler de « nos mémoires » plutôt que de « notre mémoire ». Parmi elles, on entend souvent parler de la mémoire de travail. Cette dernière maintient et manipule de manière temporaire les informations nécessaires aux activités cognitives en cours. Cette mémoire ne stocke donc pas à terme mais planifie, coordonne, choisit.

La mémoire de travail n’est pas un muscle que l’on peut développer mais on peut apprendre à mieux l’organiser en utilisant des stratégies et en établissant des liens entre les informations.

Ainsi, quand un apprenant a un savoir important, les informations/le sens des mots lui sont familiers et il peut plus facilement faire des liens entre les données et donc en traiter davantage. Inversement, si une personne essaye de retenir dans sa mémoire de travail des informations qui lui sont inconnues ou mal connues, il va rapidement décrocher.

Conclusion : Plus on sait, plus on peut apprendre et plus on peut traiter.  C’est un peu injuste, mais c’est ainsi.

On comprend alors l’importance de réactiver les connaissances antérieurement acquises…

Des idées pour mémoriser les leçons en classe et à la maison

Nous avons vu plus haut que la mémorisation active par questionnement est plus efficace que la simple lecture pour mémoriser. La plupart des activités ci-dessous s’appuie sur ce constat.

Les activités suggérées par les intervenants du MOOC « Apprendre et enseigner avec les sciences cognitives » sont suivies d’un astérisque .

Fiche récapitulative questions-réponses*

L’enseignant donne aux élèves une fiche reprenant les points essentiels de la séquence sous forme de questions. La fiche se présente en deux colonnes : à gauche, les questions ; à droite, les réponses. Ainsi, l’élève peut cacher les réponses et vérifier ses connaissances. Les réponses peuvent être présentées sous la forme d’une phrase, d’un mot, d’un petit schéma…

Cette fiche peut-être complétée par les élèves au fur et à mesure des séances ou distribuée en fin de séquence pour faire le point avant l’évaluation.

Variante : La fiche est divisée en 3 colonnes : à gauche, les questions ; à droite, les réponses. Au centre, une colonne avec un mot indice ou des choix multiples. 

Au début, les élèves ont tendance à lire la fiche de questionnement pour réviser. Il est nécessaire de leur expliquer le fonctionnement du cerveau pour qu’il joue le jeu. Ils constateront par eux-mêmes  qu’il est plus efficace de répondre aux questions mentalement.

Le sac à questions*

 ou « la poche à questions » si vous êtes du Sud. 😉

Il s’agit d’un rituel très simple à mettre en place : il suffit de placer des cartes recto/verso toutes disciplines confondues dans un sac. Régulièrement, l’enseignant (ou un élève) pioche une question et l’ensemble de la classe essaye d’y répondre.

Ce que j’apprécie beaucoup avec ce sac à questions, c’est que l’on peut facilement rebrasser les connaissances acquises précédemment et déjà évaluées…

Le jeu des poules de Charivari

Moultes fois testé et approuvé. Là encore on répond mentalement aux questions, on rebrasse, on répète. C’est très efficace et les élèves ADORENT ! Vous trouverez la règle du jeu ici : 

Jeu de révision (en groupe classe) : le jeu des poules.

Personnellement, j’aime bien faire une petite session chaque dernier jour avant les vacances.

Des applications / sites web* (pour les plus grands)

Il existe de nombreux outils en ligne tels que Quizlet et Socrative pour aider les élèves à mémoriser les leçons. (L’enseignant prépare en amont les différentes activités.) Personnellement, je n’ai pas eu l’occasion d’utiliser ce type d’applications pour les devoirs à la maison mais je sais que ces outils sont utilisés dans le secondaire. Si vous utilisez un de ces sites, ou un site équivalent, n’hésitez pas à nous expliquer votre fonctionnement en commentaires.


J’espère que cet article vous inspirera. J’ai hâte de reprendre le chemin de l’école pour mettre en pratique ces diverses activités.

Vous pouvez réagir dans l’espace des commentaires !

@ bientôt sur ce blog ou sur sa page Facebook !


SOURCE : 

MOOC « Apprendre et enseigner avec les sciences cognitives » disponible via la plateforme FUN : Malheureusement aucune session n’est actuellement programmée.

Vous pouvez toutefois trouver quelques vidéos de ce MOOC sur Youtube. En voici une qui reprend en partie les propos développés ici : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.