Enseigner la poésie à l’école : pourquoi ? Comment ?

enseigner la poésie

Je publie aujourd’hui ma « fiche mémo » sur l’enseignement de la poésie.

J’y parle programmes, évaluations et  donne des pistes pour travailler la mémorisation en classe et à la maison. 

 

La poésie dans les programmes

En maternelle :

objectif poésie maternelle

Références au programmes :

Apprendre en se remémorant et en mémorisant : l’enseignant anime des moments qui ont clairement la fonction de faire apprendre (avec des comptines, des chansons ou des poèmes).

Les comptines sont un outil pour l’éveil à la diversité linguistique.

Jouer avec sa voix et acquérir un répertoire de comptines et de chansons.

L’’enseignant puise dans la tradition orale enfantine et auprès des auteurs contemporains.

Attendus en fin de cycle 1 :

  • Dire de mémoire et de manière expressive plusieurs comptines et poésies
  • Avoir mémorisé un répertoire varié de comptines et de chansons et les interpréter de manière expressive

 

Au cycle 2 :

enseigner la poésie au cycle 2

Références au programmes :

La fréquentation d’œuvres complètes permet de donner des repères autour des genres, des auteurs.

Le poème est aussi évoqué dans les compétences « Copier de manière experte » et « Produire des écrits en commençant à s’approprier une démarche ».

Lien avec les langues vivantes (au CE1 et CE2, reproduire une comptine, un poème…)

Attendus en fin de cycle 2 : J’ai peut-être la berlue, mais je ne vois nulle mention d’attendus de fin de cycle en poésie.

 

Au cycle 3 :

Références au programmes :

Le poème est évoqué dans les compétences « Écouter pour comprendre », « Écrire à la main de manière fluide et efficace », « Parler en prenant en compte son auditoire » – Techniques de mise en voix de textes littéraires (poésie, théâtre en particulier).

Comprendre un texte littéraire et l’interpréter

La poésie est un aspect important de la culture littéraire et artistique : elle est mentionnée dans les onglets «  La morale en question » (fables, poèmes, chansons exprimant une engagement) et « Imaginer, dire et célébrer le monde »

Comprendre que la poésie est une autre façon de dire le monde

Lien avec les langues vivantes

Relier un texte connu (fable, poésie…) à son contexte culturel et historique.

Attendu en fin de cycle 3 :

Langage oral : Dire de mémoire un texte à haute voix.

 

 

Pourquoi enseigner la poésie ?

La poésie est au croisement de la maîtrise de la langue et de l’enseignement artistique. Elle permet de jouer avec la langue et les mots, de solliciter la langue autrement.

Réciter une poésie est un exercice :

  • de mémorisation
  • de diction
  • d’interprétation

Source : EDUSCOL

 

Des pistes pour travailler la mémorisation en classe

  • Travailler sur la compréhension de la poésie, inciter les élèves à se faire un film dans leurs têtes.
  • L’enseignant dit un vers d’une certaine manière (en chuchotant, en accélérant, très doucement, en articulant exagérément, etc.). Les élèves le répètent de la même façon.
  • Chaque élève dit un vers et son voisin doit continuer.
  • Dire le début du vers ou de la strophe : les enfants doivent dire la fin.
  • L’enseignant lit le début de la poésie. Quand il s’arrête, les élèves doivent la continuer.
  • Le texte (ou une partie du texte) est écrit au tableau. Au fil des relectures successives, on supprime des mots ou des parties de mots. Un élève doit le « relire » correctement. Possibilités : supprimer les déterminants, les mots qui riment, les voyelles… (Il peut être intéressant de préparer des trames à compléter sur Powerpoint afin de les vidéoprojeter.)

 

Méthodologie pour mémoriser la poésie à la maison

Il me semble essentiel de travailler sur cette méthodologie en classe. 

  •  Comprendre la poésie, se faire un film dans sa tête
  • Le lire à voix haute ; repérer les rimes, la forme
  • Par vers ou strophe, lire à voix haute puis répéter sans regarder le texte
  • Lire une strophe puis répéter sans regarder le texte.
  • Réciter le poème en entier à quelqu’un puis, ensemble, faire le point sur la récitation. (L’idéal serait de leur fournir une petite fiche rappelant ce qui est attendu par la récitation.)
  • Recopier la poésie peut faciliter sa mémorisation chez certains élèves.
  • Être conscient qu’apprendre une poésie prend du temps et qu’il faut donc la travailler régulièrement.

 

 Évaluer la récitation de poésie

 L’élève doit être capable :

  • d’énoncer le titre et le nom de l’auteur
  • de réciter la poésie mot pour mot
  • de mettre le ton et articuler
  • de parler assez fort et regarder la ou les personnes auxquelles il s’adresse.
  • de réciter à la bonne vitesse (ni trop vite, ni trop lentement)

 

Recommandations d’activités (Eduscol)

 – Encourager un rapport personnel à la poésie en mettant à la disposition des élèves un grand nombre de recueil

Confronter les manières de dire, les réceptions (mises en voix)

 


Je ne sais pas si ce récap « Enseigner la poésie » vous sera utile. Personnellement, j’avais besoin de faire le point dans ce domaine et plus particulièrement au niveau de ces enjeux et de l’évaluation.

N’hésitez pas à me laisser un commentaire ou à me faire un retour sur la page FB du blog.

Bonne continuation

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.